Les Autres

Browsing category

10 incontournables pour un premier séjour à New York

Aller à New York, c’est un peu comme aller à Disney Land quand on a 5 ans : on trouve des super « attractions » à chaque coin de rue! Le dernier manège à découvrir? L’ascenseur de la Freedom Tower (102 étages en 47 secondes!). La célèbre Minnie prend des allures de statue de la Liberté. L’immensité des buildings nous donne l’impression d’avoir retrouvé notre taille d’enfant. On ouvre grand les yeux devant l’extravagance de certains endroits et on se tord le cou pour apercevoir le sommet des gratte-ciel. Et puis, il y a tellement de touristes qu’on oublierait presque que des personnes vivent réellement ici. Bref, bienvenue dans la monde magique de Manhattan.
Parce que oui, quand on part à NYC pour la première fois, c’est plutôt dans le borough de Manhattan qu’on se concentre. Voici donc une liste des 10 incontournables pour réussir un premier séjour :

 

1- Prendre de la hauteur pour admirer la ville

Manhattan est trépidante. C’est simple, dès les premiers pas dans la ville, on se laisse happer par la foule comme on se laisserait emporter par le courant. Le sommet des buildings est le meilleur endroit pour se rendre compte de toute cette effervescence … Reste à choisir celui que vous voulez!
( Chacun des points « négatifs » énumérés  sont minimes, vous ne serez déçus par aucun des sommets. Ils sont là simplement pour vous aider dans votre choix)

le top of the Rock (Rockefeller Center) : Notre numéro 1!
Ses + : Sa position centrale qui permet de voir l’ensemble de l’île, l’imposant Empire State Building et SURTOUT Central Park! Mieux vaut donc s’y rendre quand il fait jour. Autre avantage : au point le plus haut, la vue est complètement dégagée : pas de vitre ni de grille!
Ses – : ben… je n’en vois pas!

Vue sur le sud de Manhattan et Empire State Building - Top of the Rock

Vue sur le sud de Manhattan et l’Empire State Building – Top of the Rock

Vue sur le Nord de Manhattan et Central Park - Top of the Rock

Vue sur le Nord de Manhattan et Central Park – Top of the Rock

le sommet de l’Empire State Building
Ses + : Le paysage y est aussi spectaculaire! Vous pouvez donc le choisir pour une vue de nuit de la ville.
Ses – : Pour accéder au plus haut point de la tour (2ème observatoire au 102ème étage), vous devrez payer un supplément de 20$. Mais la terrasse du 86ème étage vaut déjà la peine. Son autre point négatif : vous serez toujours derrière une grille ou une vitre!

Vue de la terrasse du 86e étage de l'Empire State Building

Vue de la terrasse du 86e étage de l’Empire State Building

le sommet du  One World Observatory :
Ses +: impossible de trouver plus haut observatoire à Manhattan. La vue sur le sud de l’île (le port, la statue de la liberté, les ponts…) est idéale. La hauteur démesurée permet de voir parfaitement tous les sites emblématiques de NYC. Le time-lapse dans l’ascenseur annonce l’ambiance dès la montée.
Ses – : la visite est seulement intérieure (derrière des vitres uniquement), vous ne pourrez donc pas écouter les klaxons, les ambulances et autres bruits qui font partie du charme et de l’ambiance de Manhattan.

Sommet de la One World Trade Tower

Sommet du One World Trade Center

Vue du sommet de la One World Trade Tower

Vue du sommet du One World Trade Center

Le roof top du 230 Fith : il s’agit de la terrasse d’un bar situé sur la 5ème avenue.
Ses + : La terrasse est pleine de charme, l’ambiance décontractée et la vue sur son voisin l’Empire State Building est parfaite. Le tout en mangeant ou en sirotant un bon cocktail. Le paysage y est unique au moment du coucher de soleil et des premières lumières de la ville.
Ses – : Si vous voulez une vue à 360° de Manhattan, dirigez-vous plutôt vers les trois premières options. Le 230 est le petit « plus » de votre séjour.

Terrasse du Bar 230 Fith Avenue

Terrasse du Bar 230 Fith Avenue

(Pour les tops du Rockefeller Center, de la One Word Trade Tower et de l’Empire State Building comptez 32$ US chacun. L’accès au roof top du 230 Fith vous coûtera le prix de votre consommation).

 

2- Prendre le ferry vers Staten Island

Il serait bien dommage de ne pas embarquer sur le traversier puisqu’il est GRATUIT. Il relie Manhattan à Staten Island (et Staten Island à Manhattan) toutes les 20mn environ. Une manière de voir la fameuse Statue de la Liberté sans débourser un dollar mais surtout… d’ admirer l’incroyable skyline de Manhattan au retour.
Petite astuce : A l’aller, prenez place sur la partie droite du bateau pour photographier la Lady Liberty (le bateau passe à une bonne distance de l’île mais la vue reste agréable). Au retour, dirigez-vous (rapidement) vers fond du bateau et vous serez au première loge pour une vue à couper le souffle!
(Départ du ferry au Staten Island Ferry Terminal à côté de Battery Park. Vous êtes obligés de descendre du ferry à l’arrivée à Staten Island. Durée de la traversée : environ 20mn)

Vue sur la skyline de Manhattan au retour du ferry

Vue sur la skyline de Manhattan au retour du ferry

 

3- Traverser Central Park à vélo

Impossible de visiter NYC sans passer par Central Park. Seulement voilà, le poumon de la ville s’étale sur plus de 3,4 km2 et, à moins d’avoir un long séjour devant vous, le meilleur moyen d’en voir le plus sur une courte durée reste le vélo. Ce n’est pas l’offre qui manque : vous trouverez très facilement des rabatteurs de locations qui vont vous sauter dessus par dizaine aux abords du parc.
Une fois la négociation du prix terminée et le vélo enfourché, laissez libre court à votre instinct et perdez-vous dans les petits chemins. Central Park est grand mais la pointe des gratte-ciel sera votre meilleure boussole.

Central Park

Central Park

 

4- Marcher sur le pont de Brooklyn

Même si le quartier de Brooklyn vaut vraiment la peine de traverser le pont entièrement, pour les moins courageux ou les plus pressés, la vue du premier pilier vaut déjà le détour. Le premier niveau est réservé aux voitures et le second aux vélos et piétons : chacun dans sa rangée attitrée sinon vous vous ferez vite rappeler à l’ordre! Pour ceux qui parcourront les 1,8 km qui séparent Brooklyn de Manhattan, allongez votre parcours le long de la Brooklyn Heights Promenade. Trop fatigués? Mais non, c’est vraiment très beau et puis… vous rentrerez en métro!

Brooklyn Brige

Brooklyn Bridge

Vue sur Manhattan depuis le pont de Brooklyn

Vue sur Manhattan depuis le pont de Brooklyn (premier pilier)

Brooklyn Heights Promenade : le spot des jeunes mariés pour leurs photos!

Brooklyn Heights Promenade : le spot des jeunes mariés pour leurs photos!

 

5- Se souvenir sur le site du World Trade Center

La visite du site ne peut pas laisser indifférent : elle est chargée d’émotions et de visiteurs différents. Il y a les Américains venus se recueillir en mémoire d’un jour qui a marqué l’Histoire de leur pays. Il y a les étrangers, comme nous, qui ont vécu le 11 septembre rivés derrière leur TV et qui découvrent ou redécouvrent le site avec émotions. Et puis, il y a les familles des victimes venues déposer une photo ou un souvenir de leur proche. Un mélange de colère, de tristesse mais aussi d’admiration devant l’impressionnant site qui a été reconstruit. Pas de doute, vous êtes aux États Unis.

Les fontaines situées à l'emplacement des tours jumelles et l'oculus (édifice en mémoire des victimes)

Les fontaines situées à l’emplacement des tours jumelles et l’oculus (édifice en mémoire des victimes)

One World Trade Tower

One World Trade Center

 

6- Longer la High Line

La High Line est une ancienne ligne de chemin de fer aérienne transformée en une promenade verte. Sa position permet de surplomber, tout en marchant, les quartiers qu’elle traverse tels que Meat Packing District et Chelsea. Si vous avez le temps, empruntez les nombreux escaliers sur votre chemin pour quitter la High Line et descendre découvrir les nombreuses galeries d’arts de Chelsea ou encore le superbe Chelsea Market.

La High Line

La High Line

En haut à gauche : Oeuvre extérieure dans Chelsea. En bas à gauche : Fresque visible de la High Line. A droite : Chelsea Market

En haut à gauche : Oeuvre extérieure dans Chelsea. En bas à gauche : Fresque visible de la High Line. A droite : Chelsea Market

 

7- Faire du shopping sur la 5e avenue

Même si Manhattan se parcourt plutôt bien à pied, il y quelques obstacles qui pourront ralentir votre progression. Et l’obstacle numéro 1 s’appelle les magasins. Selon les personnes qui vous accompagnent la traversée de la 5éme avenue peut prendre un temps extrêmement variable. L’avantage, c’est qu’il y en a pour tous les goûts. Il y a les enseignes qu’on ne trouve pas ou peu en France comme Uniqlo, Urban Outfitters, Anthropologie, Victoria’s Secret et puis des plus classiques version « large » à l’américaine comme Apple Store ou Nike Town.

Apple Store de la 5e Avenue designé par Steve Jobs

Apple Store de la 5e Avenue designé par Steve Jobs

 

8-Manger de la street food dans un parc

Evidemment quand on pense à New York, on pense aux food trucks. Alors, « mal-bouffe » ou pas, vous n’y échapperez pas : Hot Dog, Bretzel, Falafel sont les incontournables. Vous n’aurez que l’embarras du choix. Mais attention, les prix peuvent aller du simple au double et ne sont parfois pas affichés alors : demandez avant de commander! Beaucoup de chariots ambulants se trouvent à proximité des parcs, il ne sera donc pas difficile de trouver votre aire de pique-nique. Central Park, Bryant Park, Washington Square Park, Union Square Park et bien d’autres sont vraiment agréables pour une pause déjeuner.
Mais le must de la street food à NY reste pour nous le burger du Shake-Shack! Vous trouverez plusieurs de ces restaurants dans Manhattan mais dirigez-vous vers Madison Square Park pour le déguster sous les arbres et les guirlandes, dans une ambiance juste…parfaite!

Shake Shack à Madison Square Park

Shake Shack à Madison Square Park

 

9-S’émerveiller devant les lumières de Times Square

Que serait New York sans Times Square? Le lieu est un des plus emblématique mais aussi démesuré et extravagant de la ville. Se rendre à Times Square la nuit, c’est avoir l’impression qu’il fait encore jour devant les panneaux publicitaires et c’est ne plus savoir où donner de la tête. Mais c’est aussi croiser un cow-boy en slip, des femmes seins nus, un gang de super héros en pleine discussion avec un Pokemon ou encore un troupeau de statues de la Liberté mal intentionnées! Car oui, vous voulez une photo? Laissez un tips!

 

culsnus

0018

 

10- Prendre le métro

Personnellement, j’adore prendre le métro dans une ville que je visite pour la première fois. Rien de mieux pour se fondre dans le quotidien des habitants et sentir la vraie vie, pas celle des lieux touristiques! On s’assied à côté d’une écolière en uniforme, on admire la working girl qui a troqué ses escarpins contre une paire de running en sortant du bureau. Et parfois, on assiste au show de chanteurs qui remontent les allées à la quête de quelques dollars.
Et puis, dans les vieux wagons où les conversations sont couvertes par le grincement des rames, on croise les doigts à chaque fois que la lumière s’éteint en espérant qu’il n’aura pas choisi ce jour pour rendre l’âme! Un trajet digne d’un train fantôme! Mais après tout, c’est pas ça New York? Un parc d’attraction grandeur nature?

2971

Cette liste est bien loin d’être exhaustive! Les nombreux buildings, quartiers, bâtiments et musées à visiter ne peuvent tenir dans un article d’une taille raisonnable.
Alors il n’y a qu’une conclusion à tirer :

A suivre…

HORS SAISON À QUÉBEC

Visiter Québec l’été, c’est faire la sieste au soleil sur les collines d’Abraham. C’est vibrer aux sons des festivals, et slalomer entre la foule dans la rue St Jean.

Visiter Québec l’automne, c’est découvrir les couleurs flamboyantes des arbres si particulières au Canada. C’est savourer les belles journées qu’offre l’été indien et siroter les derniers verres en terrasse.

Visiter Québec  l’hiver, c’est profiter du charme de la ville sous la neige. C’est voir la magie de Noël opérer dans les ruelles du petit Champlain et assister chaque année à la renaissance de l’incroyable hotel de glace.

 

Rue Saint Jean

Rue Saint Jean

Rue Saint Jean

Rue Saint Jean

Petit Champlain

Petit Champlain

Mais, par simple hasard ou par esprit de contradiction, nous avons visité Québec en Avril,  alors que le printemps arrivait timidement. A  cette époque, les températures sont plus qu’incertaines, les sites extérieurs sont dans l’attente du retour des beaux jours et la vie du vieux Québec semble suspendue.

Mais n’allez pas croire que hors saison la ville n’a aucun intérêt. Au contraire, elle vous offre la possibilité de profiter d’elle avant d’être submergée par les touristes.

Bien sûr, ce n’est pas le moment idéal pour profiter de tous ses attraits mais il est des trésors que Québec vous offre quelque soit la saison.

Les ruelles du vieux Québec:

Délimitée par des remparts, la vieille cité renferme les principaux lieux historiques de la ville de Québec. Mais ce qui participe à son charme, c’est aussi ces petites rues sinueuses et pentues qui la bordent.

Des façades faites de pierres apparentes donnent à ces ruelles un coté familier. Puis, la maison voisine et ses couleurs acidulées vous rappellent soudain que vous n’êtes pas en France.

Quoiqu’il en soit, elles valent la peine de poser son guide et d’aller s’y égarer quelques minutes.

Que ce soit grâce au chateau Frontenac ou à l’édifice Price, visibles à chaque coin de rue, vous ne serez pas perdus longtemps.

 

hors-saison-quebec-enela-04

hors-saison-quebec-enela-05

hors-saison-quebec-enela-06

hors-saison-quebec-enela-07

hors-saison-quebec-enela-28

hors-saison-quebec-enela-08

Edifice Price

Edifice Price

hors-saison-quebec-enela-10

 

Le Chateau Frontenac

Fièrement campé devant le St Laurent, l’emblématique chateau Frontenac domine le Vieux Québec, pour ne pas dire la ville toute entière. En résumé, il est inenvisageable de visiter Québec sans l’apercevoir.

Aujourd’hui, il renferme un hôtel de luxe, qui même si vous n’avez pas les moyens d’y passer une nuit, ne vous empêche pas d’y entrer.

Engouffrez-vous dans sa cour intérieure et admirez les bâtiments. Vous n’avez pas de clé à laisser au voiturier? Tampis! Saluez-le, et entrez dans le magnifique hall de l’hôtel devant la rangée d’ascenseurs dorés. Puis, empreintez le long couloir jusqu’au bar situé à l’extrémité, admirez sa décoration cosy-chic et les barmen à l’oeuvre.

A l’extérieur, la terrasse Dufferin située au pied du Chateau ,  offre une vue dégagée sur la ville basse, le fleuve et  ses environs. Elle fait aussi la liaison avec la ville basse et son fameux petit Champlain.

 

hors-saison-quebec-enela-21

hors-saison-quebec-enela-25

Cours intérieure du Chateau Frontenac

Cour intérieure du Château Frontenac

Hall du Chateau Frontenac

Hall du Château Frontenac

Hall du Chateau Frontenac

Hall du Château Frontenac

hors-saison-quebec-enela-14

hors-saison-quebec-enela-15

Bar du Chateau Frontenac

Bar du Château Frontenac

hors-saison-quebec-enela-17

hors-saison-quebec-enela-18

 

Le parc de la chute Montmorency

La chute de Montmorency vaut vraiment les quelques minutes de route qui la sépare de la ville de Québec. Chaque saison lui donne un intérêt différent mais en cette période de fonte des neiges, le débit de l’eau la rend davantage impressionnante; que ce soit des perchoirs, de la passerelle en bois ou de l’escalier qui la longe, on ne se lasse pas de la regarder! A vous d’en profiter!

 

hors-saison-quebec-enela-19

hors-saison-quebec-enela-20

hors-saison-quebec-enela-22

hors-saison-quebec-enela-23

hors-saison-quebec-enela-24

hors-saison-quebec-enela-26

hors-saison-quebec-enela-27

 

Aucun doute, nous reviendrons à Québec pour la découvrir dans l’effervescence de l’été et profiter pleinement de tout ce qu’elle a à nous offrir.

Aucun doute, nous reviendrons aussi à Québec pour sortir des sentiers battus car la ville ne se résume pas seulement à son vieux quartier.

Aucun doute, Québec, nous reviendrons te voir!

A suivre…

Marie et Stéphane

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter